Episode 3 - Le Mercredi des cendres : l'Ultime danse du Roi Vaval

Si depuis des mois les groupes à pied répètent frénétiquement leurs morceaux, les danseurs affutent leurs chorégraphies, et les couturières font chauffer leurs aiguilles en confectionnant de vrais chef d’œuvres de stylisme, pour des pièces uniques, les carnavaliers, eux, sont en effervescence.

Entrez dans la liesse populaire, on vous emmène au cœur de trois jours de carnaval hors du commun, un Carnaval coloré et chaleureux comme vous ne l’avez jamais expérimenté.

 

Découvrez sans plus attendre le dernier de nos 3 épisodes : Le Mercredi des cendres !

Episode 3 - Le Mercredi des cendres : l'Ultime danse du Roi Vaval

 

 

Jour de deuil collectif, le mercredi des cendres déchaîne les passions. Le Roi Vaval (mascotte géante du Carnaval, réalisée par un plasticien martiniquais chaque année) est sur le point de livré sa dernière danse et de rejoindre le royaume de l'au-delà. Les carnavaliers le ressentent bien et arpentent les rues avec ferveur et mélancolie. 

Après des jours intenses de célébration, le rythme est toujours soutenu et la fin prend une saveur toute particulière, entre euphorie et pleurs. 

D'ailleurs tout le monde suit un dress-code de rigueur : chacun doit être vêtu de noir et blanc, afin de prendre part aux parades funèbres, en hommage à Vaval. 

Ce dernier a justement droit à des hommages démesurés, en particulier ceux des pleureuses, en robes noires et blanches, mitaines, mouchoirs, mascara dégoulinant, ce sont les nombreuses conquêtes du Roi du Carnaval qui pleurent à chaudes larmes la disparition imminente de leur Vaval bien aimé.

Les cortèges en noir et blanc battent une dernière fois leurs tambours, ti bwa et chacha, précédés de leurs danseuses qui livrent leurs ultimes déhanchés. Les rues de la capitale se transforment ainsi en damier géant en deux teintes.

Dès que le soleil se couche, tout le monde se rassemble autour du bûcher sur lequel s’enflammera le Vaval. Une façon de symboliser la fin d’un règne, la fin de festivités rythmées et hautes en couleurs, un dernier moment de partage et de communion. Certains pleurent la disparition de la mascotte emblématique de la saison carnavalesque, d’autres expriment tout simplement leur tristesse d'entrendre sonner la fin de ces dernières semaines de liesse populaire.

 

 

Le Mercredi des cendres est peut-être le dernier jour du Carnaval, et sonne le glas de la fin, mais c'est aussi le premier jour d'attente du prochain carnaval et tout le monde s'en réjouit avec impatience, car on le sait, le rendez-vous de l'année prochaine est déjà dans tous les esprits. 

Pour prendrez le vôtre c'est juste ici

 

 

 

Vibrations, Emotion, Ambiance, Ferveur, Liesse, Couleurs, Chaleur, Convivialité, Musique : comme le disait Léona Gabriel, ça c’est La Martinique !

 

 

Pour vous replonger dans les deux premiers épisodes  : Lundi gras - Mardi gras